tronçonneuse démontée

Comment régler et nettoyer le carburateur de votre outil thermique

Le carburateur est une pièce essentielle sur les moteurs thermiques des outils de coupe, de tonte, de jardinage en général.
C’est en effet celle qui permet le mélange air-essence, ce même mélange qui provoque l’explosion dans la chambre à combustion du moteur, et qui permet à ce dernier de fonctionner.
Obstrué, mal nettoyé, mal réglé, le carburateur va altérer le bon fonctionnement, et donc la durée de vie de votre outil.
Heureusement un carburateur se nettoie et/ou se règle. Et au pire, se remplace.
Petit tour d’horizon sur le rôle, le fonctionnement, le réglage et le nettoyage de cette pièce maîtresse qu’est le carburateur

Ca marche comment un carburateur ?

En fait ce sont 3 vis, les vis de richesse et la vis de ralenti, qui permettent d’ajuster la quantité d’essence et d’air à injecter dans le carburateur afin de permettre l’explosion parfaite.
Ce mélange fait à partir de l’air est possible grâce au carburateur
Et bien sûr, en cas de mauvais dosage, de débit d’air insuffisant ou trop riche, l’explosion ne se fera pas ou se fera mal.

Donc c’est à cause du carburateur que ma machine cale ?

Disons que si votre tondeuse, débroussailleuse, tronçonneuse cale sans raison apparente ou que leur moteur essence tourne à plein régime tout le temps, ou bien si vous avez la sensation d’un moteur tournant au ralenti avant de caler, cela peut signifier en effet que le carburateur est mal réglé.
Un mauvais réglage peut altérer le bon fonctionnement et la durée de vie de votre appareil.
Pour cette raison, les vis de richesse et de ralenti doivent impérativement être bien réglées quand vous utilisez votre outil de jardinage.
Un bon réglage,  ça n’a rien de (trop) compliqué.
Un conseil : avant de procéder au réglage de votre appareil d’entretien de jardin, vérifiez bien que son filtre est propre.
Ôtez ce dernier s’il le faut et dépoussiérez-le jusqu’à ce qu’il n’y ait plus aucune trace de saleté.

Et on le trouve où,  ce carburateur?

Généralement sur le côté de la machine et souvent sous un cache démontable, voire sous le capot.

Comment fonctionne un carburateur ?

Le carburateur permet de faire fonctionner la chambre de combustion en utilisant un mélange particulièrement subtil entre le carburant et l’air.
Retenons simplement que le carburateur fonctionne en 3 temps :
Le mélange et dosage air/carburant :
L’air et l’essence entrent dans le carburateur et se mélangent.

  • Diffusion du carburant :

Le gicleur du carburateur répartit l’essence lorsqu’elle rentre dans le moteur en la pulvérisant grâce à l’air vers la chambre de combustion.

  • Explosion et combustion :

L’essence, mélangée à l’air aspiré par dépression du moteur, provoque l’explosion qui fait fonctionner le moteur.
À partir du moment où le mélange n’est pas effectué correctement, il vous faut régler le carburateur.

Quelles sont les pièces qui composent mon carburateur ?

Il se compose systématiquement de deux vis de réglage permettant de doser correctement l’injection du carburant et l’injection de l’air avec un régime bas et un régime haut.

On les reconnaît  grâce au marquage L (low = bas) et H (high = haut).
Ces vis sont appelées des vis de richesse. Ou parfois pointeaux.
Il est également composé d’un volet d’air qui permet de définir la vitesse de rotation, soit le régime, du moteur.
Plus l’ouverture de ce volet est conséquente, plus le volume d’air aspiré le sera également et meilleure sera la qualité du mélange. Ce qui va pousser le moteur à accélérer. Lorsque le volet se ferme, le moteur ralentit.
En plus des deux vis de richesse, il existe justement une 3ème vis, la vis de ralenti, qui se trouve à proximité des vis de richesse.

Et à quoi servent ces vis ?

C’est simple, les deux vis H et L permettent de régler la quantité de mélange air-carburant à délivrer dans la chambre de combustion.
La vis de richesse L permet de régler le carburateur lorsque le moteur fonctionne à bas régime.
La vis H permet de régler le carburateur lorsque le moteur est à haut régime.
La vis de ralenti est indispensable pour régler correctement votre appareil lorsque le nombre de tours/minute ralentit.
Le réglage du pointeau peut se faire à l’oreille, le moteur doit faire un bruit régulier.

Mais si  mon moteur est un 2 Temps ou un 4 Temps, est ce que le réglage des carburateurs est différent ?

Le moteur à explosion d’un modèle thermique peut être alimenté par un mélange essence/huile (2 temps) ou par de l’essence pure (4 temps).
Les outils thermiques de jardin avec moteur à 2 temps sont plus légers que les 4 temps et demandent moins d’entretien même si  leur puissance est  suffisante pour effectuer tous types de travaux d’entretien.
Mais surtout, le fonctionnement des carbus reste le même pour les deux types de moteurs.
Le réglage du ralenti ou le réglage de richesse sont les mêmes.

Comment je sais si je dois régler mon carburateur ?

Il y a deux possibilités :
Soit votre appareil arrive à démarrer puis cale sans accélérer
Cela signifie que le moteur manque tout simplement de carburant dans le mélange qui est envoyé.
En fait il s’étouffe en raison du manque d’essence dans le mélange.
Il va falloir dévisser davantage la vis L pour compléter et offrir un mélange plus riche.
Soit le moteur de votre appareil  accélère, mais cale par la suite. Cela signifie que  vous avez un excès de carburant.
La richesse du mélange fait que votre moteur est en train de se noyer.
Ceci peut être dû à un excès de carburant dans le mélange air + carburant.
Ce dernier est bien trop riche, il va falloir dévisser la vis L pour l’appauvrir en diminuant le dosage.
Bien réglée, votre machine doit produire un bruit régulier, le moteur ne doit pas s’emballer. Ni caler.
Le bruit émis ne doit être ni trop aigu, ni trop pétaradant.

Et maintenant, comment je règle concrètement mon carburateur ?

Dans un premier temps, l’appareil doit être à l’arrêt.
Il est impératif de partir de la position neutre où les deux vis de richesse H et L sont mises à zéro.
Elles doivent être serrées sans blocage. Soit juste dévissées d’un tour.
Ensuite, mettez en marche le moteur afin de réaliser un suivi de son comportement.
Laissez le tourner durant 5 minutes (moteur chaud). Puis éteignez l’appareil.
Visser entièrement (tournevis plat le plus souvent) la vis de mélange haut régime (H) jusqu’à ce qu’elle ne puisse plus tourner.
Desserrer de 7 à 8 tours.
Procéder de la même façon avec la vis bas régime (L).
Au ralenti,  le moteur doit tourner de façon régulière, sans à-coups. Si ça n’est pas le cas, ajuster la vis de ralenti.
Lorsque votre appareil est au ralenti, il doit ronronner, le moteur doit tourner sans s’emballer.
Le régime moteur doit être suffisamment élevé pour pouvoir soutenir l’action ralenti du moteur, mais aussi suffisamment bas pour ne pas déclencher le dispositif de coupe.
C’est en jouant sur ces paramètres que vous allez modifier la quantité d’air et la quantité de carburant injecté jusqu’à obtention du mélange idéal.
Mais si malgré vos efforts vous ne voyez pas de résultat, il est possible que les vis H et L soient malheureusement endommagées. Ce qui nécessite obligatoirement de les remplacer.

Avertissement : Le réglage des vis de richesse doit être précis. Si la vis H est trop fermée, le mélange air-essence sera moins riche en huile, le risque de surchauffe moteur sera donc plus important.

Comment nettoyer un carburateur ?

Un carburateur encrassé, ou obstrué, et c’est une mauvaise arrivée d’air ou une arrivée d’essence qui va altérer le bon dosage du mélange.
Dans ce cas, votre outil thermique aura du mal à démarrer, calera  ou présentera un défaut de puissance.
Avant le démontage de votre machine, pensez à la prendre en photo afin de repérer plus facilement l’emplacement des différents éléments.

  1. Vérifiez le filtre à air
  2. Démonter le carburateur
  3. Démonter la cuve du carburateur, pour accéder au gicleur
  4. Récupérer le carburant contenu dans la cuve et dans le gicleur
  5. Utilisez un nettoyant carburateur pour enlever dépôts, débris, obstructions

Comment nettoyer le  gicleur du carburateur ?

Le gicleur est une petite vis percée, soit une pièce assez fragile dont l’orifice peut se boucher facilement.
C’est cet orifice situé à l’extrémité du gicleur qui permet la pulvérisation de l’essence vers la chambre de combustion.
Si ce trou est bouché ou obstrué, l’essence ne passe plus.
Pour le déboucher, une soufflette ou un fil de nylon font parfaitement l’affaire, avec l’avantage de ne pas agrandir le trou
Pour finir, rincer le gicleur à l’essence, le meilleur des nettoyants pour toutes les pièces mécaniques (elle dégraisse et nettoie sans délubrifier).

AVERTISSEMENT : Lisez toujours le(s) manuel(s) du moteur et de l’équipement avant de mettre en marche, d’actionner, ou d’entretenir votre moteur ou équipement afin d’éviter des blessures ou des dégâts matériels.

Que faire si le carburateur n’est pas réparable ?

Après avoir démonté, nettoyé et pris le temps de tester le carburateur, vous vous apercevrez peut-être malheureusement que ce dernier n’est pas réparable.
Ne jetez pas votre outil pour autant.
Mieux vaut réparer que jeter et remplacer votre carburateur par les pièces détachées adéquates.
Pour cela, il suffit de la démonter et de la remplacer par une modèle compatible avec votre appareil.

Vous aimerez aussi

2 commentaires

FROGER Pascal 24 mai 2021 - 18h20

Ma debroussailleuse vibre énormément. Que dois je faire ? modele SWAP racing RAC4KIT-2.
Merci

Répondre
Gael 7 juin 2021 - 14h45

Bonjour Pascal,
Très souvent, quand une débroussailleuse vibre, c’est qu’un accessoire n’a pas été monté dans les règles de l’art
Vérifiez si la tête de fil nylon n’est pas déséquilibrée, avec un fil plus d’un côté que de l’autre, ou si la tête elle-même n’est pas endommagée
Vérifiez également si le disque n’est pas abîmé, ou bien s’il a été monté correctement
Si malgré ces contrôles vous constatez toujours des vibrations anormales, n’hésitez pas à nous laisser un ticket sur le site, accompagné des photos de la débrou’ et des accessoires
Les visuels nous aideront à vous répondre avec précision
A très bientôt !

Répondre

Laissez un commentaire