Le débroussaillage : tout savoir sur les fils nylon

par Gael
0 commentaire
débroussaillage: image de débroussailleuse

Le débroussaillage : tout savoir sur les fils nylon

On observe bien depuis la mi-mars une alternance de jours aux températures clémentes avec des jours pluvieux, et les journées qui rallongent, horaire d’été en sus…

Les végétaux poussent et croissent rapidement !  De quoi sortir la débroussailleuse et le coupe-bordure de l’abri de jardin et de lui faire reprendre du service.

La débroussailleuse thermique comme le rotofil électrique sont des outils très polyvalents. Faucher des hautes herbes, défricher de grandes surfaces, désherber ou éclaircir buissons arbustes ou haies, ils permettent de conserver des espaces verts parfaitement entretenus.  

Et si cet outil de coupe est l’outil idéal pour une tonte précise, la débroussailleuse à fil convient parfaitement pour couper l’herbe haute, quel que soit le type de terrain.

Pour le jardin, les allées, les bordures ou les recoins, sur terrain difficile ou pentu, voire accidenté, la débroussailleuse équipée de fil reste maniable et facile d’utilisation.

Petit tour d’horizon des fils nylon dont les jardiniers s’équipent pour débroussailler sans effort !

Et tout d’abord, c’est quoi un fil de débroussailleuse ?

Qui dit fil dit bobine et qui dit bobine de fil dit tête de coupe.

La tête de fils pour débroussailleuse se fixe à l’extrémité de la machine. Soit sur le renvoi d’angle soit directement sur l’arbre de transmission.

A l’intérieur de cette tête se loge le fil qui selon le modèle :

sort automatiquement de la bobine quand on frappe la tête au sol (système tap’n’go)

sort manuellement en s’ajustant tout au long du travail d’entretien de jardinage ou de fauchage.

Le fil nylon présente un grand avantage : sa souplesse protège l’équipement en cas de contact ou de choc avec un matériau résistant, tel une souche, une grosse racine, voire une bordure. L’utilisation du fil vous épargne les risques de cassure.

La force du fil, c’est son mouvement  à grande vitesse. On restera donc très attentif à l’environnement de la zone de tonte, les grillages, clôtures, pouvant l’abîmer.

Et pour éviter une usure prématurée, certains gestes sont à respecter notamment travailler avec l’extrémité du fil. En effet, en débroussaillant avec l’extrémité, le fil chauffera sur un segment plus court. Il s’usera, et se cassera, moins rapidement.

A l’inverse, en collant le fil  (bobines de fil) sur une bordure par exemple, le fil chauffera dès sa sortie de l’œillet et pourra se casser sur une longueur importante.

Débroussaillage : Quel fil choisir ?

On estime la qualité d’un fil à deux caractéristiques ; son diamètre et sa forme.

En règle générale, les diamètres varient de 1 à 4 millimètres. Les plus gros étant naturellement plus résistants que les plus fins.

Mais s’il existe différents diamètres, c’est que chacun est adapté à la puissance des différentes débroussailleuses, thermique et électrique, qu’on peut trouver sur le marché.

Là encore, plus la cylindrée de votre équipement sera puissante, plus vous aurez intérêt à utiliser un fil de gros diamètre.

A l’inverse, il y a peu d’intérêt à utiliser un gros diamètre avec une machine peu puissante.

Le fil ne doit pas non plus être trop léger. Combinée à sa grande vitesse et la courte distance entre débroussailleuse et végétaux à couper, le poids doit être suffisant pour fournir l’énergie suffisante à la coupe des végétaux.

Les plus gros diamètres de fils ne sont pas les plus adaptées pour l’entretien d’un rez-de-jardin ou d’un carré potager. De même qu’un fil  de 1.3 mm ne conviendra pas au débroussaillage de mauvaises herbes, ronces, proches de clôtures métalliques.

En règle générale :

Il s’agit donc d’adapter les diamètres des fils de débrousailleuses pour optimiser la coupe.

Les fils de diamètre de 1,3 à 2 mm sont conçus pour la tonte des herbes et plantes de petite taille.

(Les fils compris entre 1.4 et 1.6 mm conviennent aux débroussailleuses de puissance inférieure à 25 cc / 1 kW) (cc = centimètres cubes et kW = kilo Watts), essentiellement les rotofils de 500 W

Les fils plus épais, 2 mm, 2.4 mm et 3 mm conviennent aux herbes hautes.

(Les fils compris entre 2.0 et 2.7 mm conviennent aux débroussailleuses de puissance comprise entre 25 et 35 cc / 1 à 2 kW).

Les fils au diamètre supérieur à 3 mm coupent très efficacement les herbes denses et abondantes.

(Les fils de nylon de diamètre compris entre 3.0 et 4.5 mm conviennent aux débroussailleuses de puissance supérieure à 35 cc / + 2 kW).

Une autre bonne chose à savoir : plus le fil est gros, plus l’application est polyvalente.

Attention néanmoins ! Pas de fils trop gros sur un rotofil électrique au risque de provoquer une surchauffe du moteur qui finira par griller.

Un fil de gros diamètre ne doit pas être utilisé sur une débrousailleuse de petite cylindrée sous peine d’une usure prématuré de tous les éléments mécaniques, surchauffe moteur qui peut finir par serrer.

Débroussaillage : quel type de fil nylon choisir ?

Il existe toutes sortes de fils de nylon différents sur le marché de la motoculture.

Vous trouverez des fils de différentes formes, de différents diamètres, de différentes couleurs…

•          Le fil Rond

C’est le fil polyvalent par excellence et généralement celui qui est monté sur la débroussailleuse au moment de l’achat. Il convient à toutes les utilisations et du fait de sa forme, son angle d’attaque est toujours le même quelle que soit sa position.

Opter pour un fil nylon de forme ronde et de diamètre 2,4mm est le meilleur compromis car son efficacité a été prouvée.

 Les diamètres 3,3 et 3mm font également parti des meilleurs choix mais sont utilisés sur des machines de cylindrée d’au moins 40cc.

•          Le fil Carré

Très robuste, le fil carré possède des bords tranchants, ce qui améliore agressivité et efficacité de coupe, surtout sur des plantes un peu épaisses comme les herbes hautes, les petites broussailles. C’est le fil idéal pour les massifs à dégrossir comme les petits débroussaillages.

Les fils de forme carrée peuvent également être considérés comme un bon choix. Ils proposent une coupe plus nette, une précision qui lui vaut de perdre en vitesse comparé à l’option de la forme ronde. Votre choix doit se focaliser sur le type de résultats que vous attendez.

•          Le fil Etoile

Il coupe parfaitement grâce à ses arêtes très tranchantes. Quelle que soit sa position, le fil étoile fauche facilement les herbes hautes. Et du fait de sa haute précision, il est le fil idéal pour tous travaux de finition.

Attention cependant ! Il est plus sensible à l’usure que le fil rond ou le fil carré et vous risquez de le casser si vous vous en servez pour des travaux plus conséquents que le débroussaillage.

•          Le fil Torsade

Voilà un fil aux multiples avantages. Sa forme en hélice d’abord, qui pénètre mieux l’air et suscite donc moins d’effort pour le moteur de la débroussailleuse, et ses angles d’attaque sont quasi-permanents quelle que soit la position.

Autre avantage, la forme hélicoïdale du fil réduit significativement les nuisances sonores.

•          Le fil Denté

Très efficace face à une végétation dense ou broussaille. S’il est plus bruyant que les ronds ou carrés, il est également reconnu pour trancher assez facilement une végétation de type arbuste.

La forme la plus efficace testée en laboratoire reste à ce jour la forme ronde. Offrant un minimum de frottement à l’air, elle garantit une coupe rapide.

De quoi sont composés les fils de débroussailleuse ?

Il existe différentes matières de fil, du bio au titan, en passant par les bi-matières. Le plus adapté reste bien sûr tributaire de l’utilité que vous avez de votre débroussailleuse : mieux vaut un fil qui s’use rapidement si vous débroussaillez autour d’un mur crépi ou d’un arbre. Et à l’inverse, un fil très résistant pour un champ recouvert de ronces et d’épines.

La matière de base reste bien sûr le nylon. Le fil est fabriqué à partir de polymère ou plastique polyamide auquel on rajoute des matériaux reconnus pour leur résistance à l’abrasion, durabilité, élasticité, etc…

Le fil s’use avec le frottement et casse en chauffant. Il casse différemment selon sa composition. Choisissez alors votre fil en fonction de la solidité souhaitée et correspondant au travail à exécuter.

Fil alu = alliage nylon / aluminium.

Fil duo nylon renforcé = alliage de 2 nylons de densité différente.

Fil carbone = alliage nylon / carbone

Une ombre au tableau cependant : la majorité des fils est polluante : chaque année deux millions de tonnes sont rejetés dans la nature et le fil de nylon n’est pas biodégradable.

Comment se vend le fil de nylon ?

Les fils sont soit vendus en bobines soit en lot de brins.

En bobine, cette dernière est insérée dans la tête de la débroussailleuse, avec déroulement automatique ou manuel.

En brins coupés, l’utilisateur doit fixer à la main ces segments de fil prédécoupés à la tête de l’engin.

Le  conseil Swap  pour conserver un fil en excellent état 

Le fil nylon pour débroussailleuse est souvent un fil extrudé, c’est-à-dire étiré par forte chaleur. Ce qui signifie que pour retrouver et conserver ses propriétés, il lui faut de l’humidité.

On prendra alors soin de tremper de temps en temps son fil afin de lui restituer tout son pouvoir de résistance.

Vous aimerez aussi

Laissez un commentaire