Le débroussaillage : tout savoir sur les lames

par Gael
0 commentaire
débroussaillage

 

Les jardiniers ou amoureux des espaces-verts s’en servent pour défricher les buissons, les bosquets, pour faucher les ronces ou les herbes hautes qui envahissent les jardins. La débroussailleuse est l’outil de jardin multifonctionnel par excellence et son système de lame en alliage le plus polyvalent possible, diamètres et formes différant selon la végétation et le type de débroussailleuse concernée.

 

 

La lame est par nature robuste, endurante, et permet la coupe de l’herbe et de la végétation sue de grandes surfaces.

 

 

Découvrez les conseils de Swap afin de choisir la lame la mieux adaptée à vos besoins de débroussaillage.

 

 

Débroussaillage: Pourquoi les lames ? Usage en fonction de la végétation à traiter

 

 

Particulièrement bien adaptées aux espaces où la végétation est dense, la lame de débroussailleuse autorise des travaux d’entretien que ne peut pas exécuter le fil nylon d’une bobine, aussi résistant soit-il.

 

 

Or, un outil bien adapté à son environnement est un outil qui évite fatigue et pénibilité inutiles tout en rendant un travail propre et rapide.

 

 

Il existe bien sûr de nombreux modèles, chacun présentant ses avantages et ses faiblesses en fonction de la végétation concernée.

 

 

N’hésitez jamais à changer le type de votre lame si le travail effectué ne vous satisfait pas.

 

 

Tableau comparatif

 

 

Végétation Lame Les + Les –
Herbe tendre / tiges robustes Lame > 8 dents Légère Convient parfaitement aux petites cylindrées Usage rapide donc affûtage régulier et fastidieux Surface de coupe limitée Ne convient pas au débroussaillage de végétation type bois (pénétration lente)
Herbe dense / tiges dures Lame > 4 dents Légère Convient parfaitement aux cylindrées de puissance moyenne Surface de coupe limitée Efficacité réduite sur broussailles dures
Herbe haute broussailles < 2 cm de diamètre Lame à taillis Polyvalente Efficace sur végétation boisée Nécessite un bon affûtage (équilibrage) Pour débroussailleuse de puissance moyenne à forte
Herbes et broussailles > 2cm de diamètre Lame plate Polyvalente avec plusieurs diamètres disponibles Nécessite un bon affûtage (équilibrage) Pour débroussailleuse de forte puissance Pas de réversibilité
Ronces et broussailles denses Lame à taillis Efficace sur végétation boisée Pour débroussailleuse de forte puissance
Buissons, broussailles Lame scie circulaire Efficace Effort physique soutenu
Arbustes jusqu’à 5 cm, buissons épais Lame scie circulaire Efficace Effort physique soutenu

 

 

A l’évidence, c’est la végétation à couper qui va définir d’une part la forme de votre lame, et en amont, la puissance de votre débroussailleuse.

 

 

débroussaillage: Les différents types de lames :

 

 

Les couteaux à herbe :

 

 

Voici la lame idéale pour s’occuper des zones herbeuses, printemps (herbe tendre et fraîche, hautes herbes) comme été (herbe sèche). Elle est très performante sur de la végétation plus agressive comme les broussailles, les roseaux, difficiles d’accès.

 

 

Si sa fonction première n’est pas de tailler les petits buissons, elle s’acquitte néanmoins très honorablement de cette tâche.

 

 

Parfaite également pour herbes ligneuses, pelouse à herbe dense voire très dense, fougères, orties.

 

 

La lame doit être bien affûtée pour que la coupe soit nette.

 

 

Les couteaux à taillis :

 

 

Idéale pour la coupe de végétaux durs et secs en plus de ronces, arbustes, etc.. Facilement identifiable par ses dents recourbées vers le bas, cette lame réalise une sorte de mulching comme certaines tondeuses, et produisent un broyat, qu’on nomme ici BRF (pour Bois Raméal Fragmenté) qu’on utilise ensuite comme paillage naturel, très utile aux pieds des jeunes arbustes fruitiers ou massifs du jardin. Avec ce type de lame, peu de risque de coincer la lame dans la débroussailleuse par enroulement ou enchevêtrement des végétaux hachés.

 

 

Les disques multi dents :

 

 

Munies de 40, 80 dents, ces lames circulaires se rapprochent plus de la scie que de la simple lame de tonte. Elles sont donc naturellement plus adaptées au débitage/tronçonnage de branches fines, arbustes ou encore rejets d’arbre.

 

 

Certains disques sont fabriqués en carbure de tungstène (la pointe des dents tout au moins)  réputé inusable et alliage idéal pour le débroussaillage et nettoyage des sous-bois, avec ronces et/ou taillis à forte densité.

 

 

Très efficace et parfait compromis entre les disques classiques et le fil nylon : le disque à lame suivant : https://swap-europe.com/fr/accessoires/disque/alesage-central-25.4-mm/20307001

 

 

Son avantage, c’est que si on touche un obstacle dur, la machine n’est pas abîmée.

 

 

Les lames scies circulaires :

 

 

Comme leur nom l’indique, ces lames scient plus qu’elles ne coupent. Idéal donc pour une végétation aux branches de gros diamètre, jusqu’à 4 centimètre

 

 

Les lames en nylon :

 

 

Cette catégorie se limite à couper l’herbe d’une pelouse, voire à effectuer un léger travail de débroussaillage. A utiliser de préférence lorsque vous ne disposez pas de tête de débroussailleuse à bobines.

 

 

Le nombre de dents :

 

 

Plus la végétation est dense, plus une lame dotée de plusieurs dents sera efficace. A prendre en compte également et en parallèle, la puissance de votre débroussailleuse.

 

 

Nombre de dents Fonctionnalité
3 dents Défrichage des herbes, taillis, ronces, broussailles peu denses
4 dents herbes et les petites broussailles
7 dents taillis, ronces et broussailles d’un diamètre < 3 cm
40 à 80 dents roseaux, buissons et taillis.

 

 

Le diamètre :

 

 

Plus la surface de coupe de la lame est étendue, plus le travail se fera rapidement et sans effort particulier.

 

 

Pour autant, et malgré l’envie d’en finir rapidement avec vos travaux d’entretien du jardin malgré le confort d’utilisation des débroussailleuses à dos, gardez en tête que le diamètre de la lame doit lui aussi être adapté à la puissance de votre débroussailleuse.

 

 

Ce qui est somme toute logique : plus le diamètre de la lame est important, plus la débroussailleuse doit posséder un puissant moteur pour entraîner la lame.

 

 

Affûtage de la lame :

 

 

Le bon affûtage de la lame de la débroussailleuse va non seulement garantir les performances de votre outil de jardinage mais également votre sécurité.

 

 

La débroussailleuse doit être équilibrée de façon à ce que la lame ne touche pas le sol, ne monte pas trop haut et ne penche ni à gauche ni à droite.

 

 

On affûte la lame, ou on la remplace dès qu’un défaut de performance ou d’efficacité est constaté (coupe laborieuse, coincement récurrent, odeur de bois ou plastique brûlé).

 

 

Bien sûr, si la lame est abîmée (fissure, gondolement, etc..) l’affûtage est inutile : il faut la remplacer.

 

 

Pour savoir si une lame est fissurée, frappez-la avec un objet métallique (un son pur  indique que la lame est en bon état).

 

 

Changer la lame avant qu’elle n’éclate et utilisez les lames prévues par le fabricant.

 

 

Ne jamais employer une lime plate pour aiguiser les dents, ce type de lime créant des angles aigus dans le creux des dents. Ce qui favorise le développement de fissures.

 

 

Portez toujours au moment de l’affûtage des gants épais.

 

 

Pour affûter une lame circulaire, munissez-vous d’une lime ronde, d’un porte-lime et d’un avoyeur.

 

 

Pour affûter les couteaux à herbe ou à taillis, utilisez une lime plate munie d’une poignée.

 

 

Pour affûter les lames à quatre dents : une lime plate.

 

 

Pour affûter les couteaux à taillis: une lime plate.

 

 

Penser à limer chaque dent d’une manière égale afin de ne pas déséquilibrer le couteau. Pour ce faire, effectuer le même nombre de passage sur chacune d’entre elle.

 

 

Privilégiez un angle de 30° par rapport au plat de la lame pour obtenir un affûtage optimal.

 

 

Enfin, maintenez fermement la lame avec un étau muni de deux morceaux de bois pour éviter de la fausser.

 

 

Montage de la lame :

 

 

Le montage de la lame de coupe est réalisé en fonction des spécifications du constructeur tout en respectant certains critères.

 

 

Le diamètre de l’alésage central de la lame dépend de la machine sur laquelle la lame est montée.

 

 

Cet alésage doit être respecté.

 

 

Si un alésage de grand diamètre est traditionnellement requis sur les machines de puissance moyenne un  petit alésage s’adapte sur les machines puissantes.

 

 

Placez la lame du diamètre de coupe approprié à votre débroussailleuse sur le cache-poussière dont le rôle est d’empêcher les débris de végétaux de pénétrer dans le renvoi d’angle.

 

 

L’arbre doit s’ajuster exactement dans le trou central de la lame et assurer le centrage de la lame.

 

 

Une rondelle de pression vient coiffer la lame de manière à répartir la pression de l’écrou sur la plus grande surface de lame possible.

 

 

Le bol de protection a pour fonction d’éviter que l’écrou de serrage heurte le sol et s’abime.

 

 

L’écrou (à vissage inversé) est un écrou freiné.

 

 

Sécurité et EPI (Equipement de Protection Individuelle) :

 

 

Si la débroussailleuse reste pour le jardin un outil pratique et efficace, facile d’utilisation,  il n’e reste pas moins dangereux non seulement du fait des lames elles-mêmes, mais aussi du fait du risque de projection de cailloux ou des débris végétaux.

 

 

Evitez de travailler avec des personnes ou d’animaux autour de vous pour les protéger des projections.

 

 

Habillez-vous avec des vêtements de jardinage adaptés et équipez-vous avec des EPI, équipements de protection individuelle : casque à visière, lunettes de protection, chaussures de sécurité, gants de protection, protecteurs auditifs (coquilles ou bouchons), pantalon de sécurité, jambières rigides (type joueur de base-ball).

 

 

Ajustez le harnais de soutien pour une débroussailleuse portative puis démarrez toujours avec la débroussailleuse posée à plat sur le sol.

 

 

Durant le transport, faites attention aux lames coupantes. Si vous affûtez régulièrement vos lames, le travail est ainsi facilité.

 

 

Sachez enfin qu’il existe un protecteur de lame adapté à chaque outil de coupe. Il est recommandé d’utiliser des outils de coupe testés dont la résistance est indiquée sur la lame ou sur l’emballage en fonction des performances de la débroussailleuse (10 000 tours/minute ou plus).

 

Vous aimerez aussi

Laissez un commentaire