CALENDRIER LUNAIRE 2021

par Gael
0 commentaire
calendrier lunaire

Calendrier lunaire 2021

« Sème dans le déclin, tu auras du grain », « Sème, pour la rendre féconde, en pleine lune plante ronde.», « Il ne faut ni planter ni semer pendant la nouvelle lune.»

Les dictons agricoles qui font référence au calendrier lunaire et à l’astre lunaire restent de nos jours extrêmement nombreux et les croyances sur l’influence lunaire sur le jardinage et les plantations, vivaces.

Mais pourquoi ? Après tout, lorsqu’il s’agit d’expliquer les marées, l’influence du calendrier lunaire n’est plus à démontrer. Si l’astre est capable d’exercer son attraction gravitationnelle sur ces volumes gigantesques d’eau, pourquoi pas sur le développement des végétaux ?

Semer, récolter, tailler, repiquer, beaucoup de jardiniers vont effectuer ces actions en fonction du calendrier lunaire. Et quoi de mieux qu’un calendrier de mois lunaires  pour les aider à préparer leurs cultures à chaque lunaison (à propos, saviez-vous qu’une lunaison durait exactement 29 jours, 12 heures et 44 minutes ?).

Aujourd’hui, ces procédés constituent ce qu’on appelle la biodynamie.  La biodynamie considère que les plantes étant essentiellement constituées d’eau et utilisant la photosynthèse, le calendrier lunaire peut agir sur leur croissance.

Le calendrier des semis biodynamiques indique les rythmes cosmiques, les positions des astres pour jardiner et cultiver ses légumes aux meilleurs moments. Il est mis annuellement à jour.

Néanmoins, ce sont  les conditions agronomiques et météorologiques qui prévalent.

Calendrier lunaire & les différentes phases lunaires

calendrier lunaire

Ascendante et descendante pour désigner la position, donc la distance entre la Terre et la lune, croissante et décroissante pour le ratio de surface visible de la lune, les 4 principales phases de lunes correspondent à quatre mouvements bien distincts qu’il ne faut pas confondre.

a/ Lune ascendante et lune descendante

Ce sont elles qui intéressent réellement les jardiniers puisqu’une lune ascendante est une lune qui s’écarte de la Terre, une lune descendante qui s’en rapproche. Chacune possède une durée d’à peu près 13 jours.

Pour savoir si la lune est en phase montante ou descendante, vous devez l’observer 2 jours d’affilée au même endroit et à la même heure. Vous constaterez alors si la lune s’éloigne ou se rapproche du sol. Elle s’éloigne, elle est ascendante. Elle se rapproche, elle est descendante.

La phase montante est la phase indiquée pour préparer les semis et réaliser les greffes. La phase descendante est idéale pour réaliser les plantations mais également s’occuper des racines carottes, betteraves, boutures, tailles et repiques.

b/ Lune croissante et lune décroissante

Prenez la partie visible de la lune : on peut distinguer deux phases : la lune croissante et la lune décroissante.

Placez maintenant une barre imaginaire entre la partie visible et la partie cachée de la lune. Vous obtenez un « p » ? P comme Premier quartier de lune. Alors vous êtes en lune croissante. Et si vous observez l’astre plusieurs jours d’affilée, vous allez voir la lune se remplir jusqu’à être pleine. Et oui, la pleine lune. Puis elle va décroître. Reprenez votre barre imaginaire. Vous observez un « d » ? Normal. Comme décroissante…. Jusqu’à la nouvelle lune.

La phase croissante apporte de la vitalité aux végétaux. C’est donc la période propice pour couper et conserver les fruits de vos récoltes. On profitera de la lune décroissante pour consommer les produits récoltés.

c/ Nœuds lunaires, apogée et périgée, éclipses

Attention, il y a des jours néfastes pour le jardin dans le calendrier lunaire. En plus des différentes  phases de la lune (ascendante, descendante, croissante et décroissante) propices pour telle ou telle réalisation au potager ou au jardin, il existe des moments durant lesquels il est préférable que le jardinier se repose et ne touche pas à ses outils.

Ainsi, il est fortement déconseillé de travailler au jardin durant les apogées et périgées de la lune, ainsi que pendant les nœuds lunaires.

Le Périgée :

Voilà le jour du mois où Terre et lune sont les plus proches, à peine 365.500 km environ. L’attraction de la lune sur la Terre est la plus forte, rendant les plantes fragiles.

L’Apogée :

A l’inverse, célèbre le jour où les deux astres sont les plus éloignés, 406.700 km. C’est le jour du mois où l’attraction de la lune sur notre planète est la moins importante. Incidence sur les plantes : elles poussent chichement et sont plus sensibles aux parasites et autres maladies.

Le nœud lunaire :

La trajectoire de la Terre tournant autour du soleil s’appelle un écliptique. La trajectoire de la lune autour de la Terre, une ellipse. Le plan de cette ellipse croise en 2 points l’écliptique, une fois en montant, une fois en descendant, soit deux nœuds mensuels.

Ce sont ces 2 intersections qu’on appelle nœuds lunaires. On dit alors que les influences lunaires à ces deux moment-là sont perturbantes et qu’il est déconseillé de jardiner.

Les éclipses

A savoir, quand lune, soleil et Terre se retrouvent alignés dans le plan de l‘écliptique. Là aussi, mauvaises influences planétaires et perturbations garanties sur le sol et les plantes. Abstenez-vous de jardiner !

d/ Calendrier lunaire & périodes critiques : lune rousse, Saints de glace et cavaliers du froid

Impossible pour bien comprendre un calendrier lunaire de ne pas évoquer les périodes critiques annuelles que sont la lune rousse, les Saints de glace et les cavaliers du froid.

On évoque la lune rousse à la lunaison qui suit Pâques.  Rousse non pas parce que sa lumière brûle, mais rousse parce qu’à ce moment de l’année où émergent jeunes pousses et bourgeons, certaines gelées tardives peuvent encore apparaître et malheureusement les brûler. Si donc les nuages ne retiennent pas la chaleur du sol et si celle-ci s’éparpille dans la nuit claire, gardez alors à proximité paillassons, paillis et autres protections hivernales pour garder l’espoir de récolter des fruits à l’été.

Les derniers Saints de glace sont ceux qui menacent les jeunes plants et les semis printaniers. Ils correspondent au 11, 12 et 13 mai de l’année.

Dans la plupart des régions de France, ces dates situent traditionnellement les dernières gelées printanières. L’éphéméride célèbre ces jours-là Mamert, Pancrace, et Servais, les saints de glace.

On se méfiera également en Alsace et en Lorraine de Saint Boniface, Saint Yves, Saint Bernardin et Sainte Sophie (respectivement les 14, 19 20 et 25 mai).

Les cavaliers du froid

Fin avril à mi-mai, alors que les températures sont devenues printanières, il n’est pas rare d’assister à une rentrée d’air froid provoquée par l’arrivée d’un air polaire.  On situe cette période entre le 23 avril (St Georges) et le 6 mai (St Prudence).

Etrangement, six mois plus tard, on peut observer le même phénomène mais en sens inverse : une élévation des températures vers le 11 novembre. Communément appelée « l’été de la Saint-Martin ».

Calendrier lunaire: conseils de jardinage en fonction des phases lunaires

Durant la Lune Montante

Lors d’une Lune ascendante, la sève monte vers les branches des plantes. Les plants résisteront mieux aux maladies et parasites. La croissance des légumes feuilles (choux, épinards, salades) est plus forte. Les greffes cicatrisent mieux. Les fruits recueillis restent frais plus longtemps. La germination des semis est performante. C’est la période propice pour semer.

Durant la lune descendante

C’est davantage une période propice au travail de la terre même, l’attraction de la lune étant moindre. La sève reste dans les racines, et favorise de fait l’enracinement. Période propice donc pour tout ce qui se joue sous terre, comme les plantations, boutures, repiquages, tailles….

En période de récolte, la lune descendante est idéale pour recueillir des fruits gorgés de sucre, des fleurs parfumées.

Lune, plantes  et astrologie

Au cours de sa révolution autour de la Terre, d’une durée de 27 jours, la lune fait face aux 12 constellations du zodiaque.  Depuis des siècles, et en tout cas depuis que l’astrologie existe, les Hommes ont souvent relié les éléments qu’on prête aux constellations (Feu , Terre, Air et Eau)  aux caractéristiques principales des plantes.

Jour « fruits » : constellations des Bélier, Lion et Sagittaire.

Période propices pour les plantes à graines et à fruits. Ainsi que les plantes aromatiques, les céréales, les arbres et arbustes à fruits décoratifs.

Jour « fleurs » : constellations des Verseau, Balance et Gémeaux.

Période propice à toutes les plantes à fleurs (fleurs comestibles ou non). Plantes de tisanes, les arbres et les arbustes grimpants, les plantes d’intérieur à fleurs, les annuelles, les bisannuelles, les bulbes, les vivaces.

Jour « feuilles » : constellations des Poisson, Cancer et Scorpion.

Bon pour toutes  les plantes dont on consomme les feuilles ou les tiges. Plantes aromatiques, légumes, plantes ornementales, pelouse, plantes d’intérieur.

Jour « racines » : constellations des Capricorne, Taureau et Vierge.

Bon pour les légumes-racines, (légumes dont on consomme les racines : l’ail, la betterave, la carotte, l’oignon, le poireau, la pomme de terre, les radis…).

Jardiner avec la lune se révèle alors être une judicieuse combinaison entre phases (montante et descendante) et positionnement de l’astre en fonction des constellations.

L’influence de la lune, c’est scientifiquement prouvé ?

Disons en tout cas que la question a suscité pas mal de recherches de la part des scientifiques.

Concernant la luminosité de la lune, qui n’est jamais que la réflexion de la lumière du soleil, elle est 400.000 fois plus faible que celle de l’astre solaire. Sûrement trop faible pour déclencher la photosynthèse.

Quant à l’attraction gravitationnelle de la lune, elle qui provoque marées hautes et marées basses sur tous les océans du globe, là aussi, les questions restent en suspens : le (tout petit) volume d’eau d’une plante peut-il réellement être influencé par l’astre lunaire ? De même que pour les montées de sève ?

Discuté depuis des siècles, l’influence de la lune sur les végétaux n’a pas fini de faire couler de l’encre…

Calendrier lunaire 2021

VégétalPériode de semiPériode de récolte
Ail[Novembre à Mars][Mai à Août]
Artichaut[Février – Mars][Mai à Septembre]
Asperge[Mars à Juin][Avril à Juin]
Basilic[Mars à Mai][Mai à Octobre]
Betterave[Mars à Juillet][Juin à Octobre]
Carotte[Mars à Août][Juin à Décembre]
Céleri-branche[Mars-Avril][Juillet à Octobre]
Chou-Fleur[Mars à Juin][Juillet à Novembre]
Ciboulette[Mars-Avril][Mai à Octobre]
Concombre[Février à Juin][Juillet à Septembre]
Courge[Avril à Juin][Juillet à Octobre]
Endive[Mai à Juin][Janvier à Mars]
Epinard[Janvier à Mai] [Août-Septembre][Avril à Novembre]
Fenouil[Mars à Juillet][Juillet à Octobre]
Fève[Janvier à Avril] [Juin à Août][Juin à Août]
Haricot[Avril à Juillet][Juillet à Novembre]
Mâche[Août à Octobre][Septembre à Mars]
Melon[Avril à Mai][Juillet à Octobre]
Oignon[Janvier à Septembre][Mars à Septembre]
Persil[Mars à Août][Juin à Octobre]
Piment[Février à Avril][Juillet à Octobre]
Poireau[Janvier à Avril][Septembre à Mars]
Poivron[Février à Avril][Juillet à Octobre]
Radis[Février à Septembre][Mai à Novembre]
Tomate[Février à Avril][Juillet à Octobre]

Vous aimerez aussi

Laissez un commentaire