Tableau de correspondance des bougies NGK / Bosch / Champion

par Gael
0 commentaire
correspondance bougies

Tableau de correspondance des bougies NGK / BOSCH / CHAMPION

Rôle de la bougie

Savez-vous à quoi servent réellement les bougies d’allumage de vos équipements thermiques ? Ce sont des pièces essentielles quant au bon fonctionnement du moteur thermique de vos outils.

Ces pièces ne sont pas vraiment connues du grand public pourtant elles sont de véritables fenêtres sur votre moteur.

Les bougies jouent un rôle de catalyseur, c’est-à-dire qu’elles augmentent la vitesse d’une réaction chimique. Ce sont leurs électrodes qui vont provoquer une étincelle. L’étincelle provoque l’explosion dans le moteur, permise par la combustion du mélange air/essence.

Les bougies assurent donc 2 fonctions principales : enflammer le mélange et évacuer la chaleur de la chambre à combustion du moteur de votre tondeuse thermique, débroussailleuse thermique, élagueuse thermique, etc…

Il est important de rappeler que les bougies ne vont pas créer de chaleur. Elles vont au contraire en retirer. N’oublions la double contrainte d’une bougie d’allumage : sa température doit être suffisamment basse pour empêcher le préallumage et suffisamment haute pour empêcher l’encrassement.

Schématiquement, la température d’une bougie d’allumage d’une tondeuse (en fait la température de sa pointe d’allumage) doit être comprise entre 450 et 850°C.

A moins de 450°C, des dépôts de carbone vont s’accumuler et encrasser la bougie, ce qui entraînera des ratés.

Au-delà de 850°C, la bougie surchauffe et peut poser des problèmes de préallumage, de détonations et abîmer ainsi le moteur thermique de votre machine.

C’est le degré thermique, qu’on appelle également valeur de chauffe, qui indique la capacité de la bougie à retirer la chaleur de la chambre de combustion.

Or chaque bougie d’allumage possède son propre degré thermique différent.

Ce fameux degré thermique permet de définir comment les bougies d’allumage doivent être employées et de fait, leur correspondance.

Tableau de correspondance

REFERENCENGKBOSCHCHAMPION
07450A7M4A M4A2
M4AC
M5A M5AC
M7AC
K9
07451B4HW9A W9AO
W10A W10AC
W12A
L14
07815B4-LMW9E0J17LM
16555B5ESW8C
W8CC
W8CO
W8CP
N288
07452B5HSW8A W8AC
W8AO W8AP
W9AC W9ACO
L90
L288
07460B6HSW7A
W7AC
W7AO
W7AP
L7J L9J
L10 7
L82 L82C
L85 L86
L86C L86CC
07453B6SW7E W7EC
W7EP
W8E W8EC
H03 J6
J6C J6J
J7 J7J
J8 J8C
J8J
UJ6 UJ8
07471B7HSW4C3
W5A
W5AC
W5AP
L4J
L5
L77J L77JC
L78 L78C
L81
UL4J
UL81C UL81J
07454B7SW4E2
W5E
W5EC
W5EP
J4 JAC
J4J
J5
UJ4J
UJ81C UJ81J
16556BCPR5ESFR8DCRC12YC
RC14YC
07817BCPR6ESF6DCOR F7DCOR
FR6DC FR6DP
FR7DC FR7DP
FR7LC2
RC9Y
RC9YC
RC9YCC
07455BM6AWS7E
WS8E
CJ8
CJ11
CJ86
07457BM6FHS8EDJ7J
DJ8J
07456BM7AWS5ECJ3
CJ4
CJ6
07461BM7FHS5EDJ6J
07781BMR4AWSR9E
07462BMR6ARCJ8
07470BMR7ARCJ6
07782BP5ESW8D W8DC
W8DP N11YCC
W9D W9DC
W9DP
W6D W6D1
N11Y N11YC
N12Y 580LS
N12YC N12YCC
N13Y N14Y
N8Y
Tableau de correspondance

En plus d’un tableau de correspondance, Swap vous propose une liste de facteurs externes capables d’influencer la température de fonctionnement de la bougie d’allumage de votre outil de jardinage.

Une bougie d’allumage performante doit être en mesure de composer avec les conditions décrites ci-dessous :

Mélange air-carburant : un mélange riche peut faire tomber la température de la bougie et entraîner son encrassement tandis qu’un mélange pauvre augmentera sa température pouvant entraîner des pré-allumages, des détonations et à la longue des dommages au moteur.

Température ambiante : fraîche, la densité et le volume de l’air augmentent. Le mélange air/essence doit donc être faible.

A l’inverse, quand la température de l’air grimpe, la densité décroît, et c’est l’apport en carburant qui doit être modéré.

Humidité de l’air : à mesure que l’humidité augmente, le volume d’air aspiré décroît. Ce qui peut entraîner une diminution de la température de la bougie et une réduction de la puissance disponible.

Altitude : plus l’altitude est élevée, plus la température de la bougie diminue.

La solution reste de régler le mélange air-carburant de manière à augmenter la quantité d’air dans le moteur.

Quels sont les principaux types de combustion anormale ?

  • L’autoallumage

Il peut être causé par une bougie trop chaude, un carburant à indice d’octane trop faible, un mélange air-carburant pauvre ou un moteur insuffisamment refroidi.

Il peut être alors judicieux de passer à un indice d’octane plus élevé, d’utiliser une bougie plus froide, un mélange de carburant plus riche.

  • La détonation

Souvent l’autoallumage va provoquer une ou plusieurs détonations. Causées par une chaleur excessive, elles peuvent faire subir au moteur et aux bougies de lourds dégâts.

  • Les ratés d’allumage

La bougie d’allumage présente des ratés quand la tension électrique est insuffisante pour enflammer tout le carburant présent dans la chambre de combustion au bon moment. Diverses raisons à cela : encrassement sec ou humide, temps d’allumage insuffisant, etc. Si les ratés sont importants, ils peuvent augmenter la consommation de carburant et endommager également le moteur.

  • Encrassement

Provoqué par une température insuffisante pour brûler le carbone, le carburant, l’huile ou d’autres dépôts. Si on peut nettoyer les bougies encrassées à sec, il n’en va pas de même pour les bougies à encrassement humides. Il faut les changer.

Vous aimerez aussi

Laissez un commentaire