Range outils de jardin : comment suspendre ses outils ?

par Gael
0 commentaire
range outils de jardin

Range outils de jardin: Comment suspendre ses outils

On le dit souvent sur le ton de l’évidence, pourtant, si tout bon jardinier se doit d’entretenir et de ranger correctement ses outils, la réalité est plus facétieuse et on se retrouve avec un garage ou un abri de jardin au sol jonché d’outils.

D’un ce n’est pas esthétique et cela décourage d’aller même chercher l’outil dont on a besoin, à la vue de ce qu’il va falloir dégager pour accéder à l’outil question.

De deux c’est dangereux. Un bout de métal tranchant, une écharde de bois d’un manche…

Voilà donc quelques suggestions de rangement que swap vous propose, sans avoir à débourser des fortunes.

Car avoir les outils adéquats, c’est bien. Mais les ranger méthodiquement afin qu’ils soient le plus accessible et le moins encombrant possible, c’est encore mieux.

Et vous allez vous rendre compte que de nombreux objets de récupération vont pouvoir vous faciliter la vie au quotidien.

La palette en bois pour ranger ses outils de jardin

Et oui ! Une fois de plus, c’est cette bonne vieille palette, le matériel qu’on aime détourner de sa fonction première, qui va nous servir de rangement.

range outils de jardin

On peut en effet se servir d’une palette comme rangement fonctionnel des grands outils de jardin et autres outillages encombrants comme le râteau, la pelle ou le balai à gazon.

L’avantage de la palette, c’est que les outils et tout autre accessoire de jardin sont sur un seul et même emplacement. Un véritable gain de temps !

Le principe ? Tout simplement fixer la palette au mur puis y emboîter les outils de jardinage.

La palette est particulièrement pratique pour y ranger les outils qui possèdent un manche long.

La palette est utilisée pour ranger uniquement des outils à manche long. Vous y glissez les outils le manche vers le bas, les traverses de la partie basse empêcheront l’outil de basculer et de tomber.

Par la suite, rien ne vous empêchera de rajouter quelques vis ou crochets afin d’y accrocher le petit outillage de jardin.

La palette est donc vivement recommandée : matériau gratuit, rapide à mettre en place et ultra pratique en terme de gain de place.

Le vieux râteau en porte-outils de jardin

Le « upcycling », cette pratique vous parle ?

Derrière l’anglicisme, on retrouve une pratique qui consiste à donner une 2nde vie à des objets déjà utilisés. Une tendance très ecolo tout autant que pratique.

Concrètement, en utilisant un vieux râteau dont vous vous serez débarrassé du manche, vous obtiendrez un superbe porte-outil.

 Les dents vont servir de crochets de suspensions auxquelles vous suspendrez tous les menus outils dont vous pouvez avoir besoin et qui seront désormais à portée de main.

Pour ce faire, il suffit de fixer le râteau au mur, juste sous la tête avec un collier de serrage.

Les bouts de tuyau en PVC pour ses outils de jardin

Vous n’avez pas de palette en bois mais bricoleur comme vous êtes, il traine dans le garage ou au fond de l’atelier des bouts de tuyaux en PVC, ou autre cylindre plastique ?

Vous avez alors de quoi fabriquer un astucieux système de rangement pour vos outils à manche longs, ou même votre petit outillage.

En vissant une plaque de contreplaqué au mur, et en vissant à cette plaque vos chutes de tuyaux, ces dernières vous permettent de glisser dedans vos outils tels que pelle, fourche, . Lesquels sont parfaitement maintenus, à la verticale.

Comment procéder ? Simplement en coupant les tubes en tronçons de 10 à 15 cm de longueur et en les fixant sur la plaque de contreplaqué.

Le rail porte-outil

Rangement économique par excellence, le rail porte-outil est l’alternative conseillée aux moins bricoleurs.

Il suffit de fixer là aussi une grande planche en bois au mur sur laquelle on vissera tasseaux et baguettes en bois, afin d’y suspendre les outils.

L’avantage du rail, c’est sa personnalisation en fonction des outils que vous possédez.

Les baguettes sont vissées selon l’écartement de l’outil et vous pouvez ranger jusqu’à cinq outils à manche.

Comment réaliser son porte-outil de jardin ?

Commencez par découper la planche aux mesures voulues.

Prévoyez de l’espace entre chaque outil pour faciliter leur manipulation .

Réfléchissez aux outils que vous utilisez le plus. Les plus encombrants, les plus lourds, ceux que vous utilisez une ou deux fois dans l’année n’ont peut-être leur place sur votre rail. (Notamment les tondeuses, tronçonneuses, débroussailleuses, souffleurs, scarificateurs, broyeurs, motoculteurs, motobineuses, nettoyeurs haute pression, tarières, …)  

Marquez au feutre sur la planche les trous qui accueilleront les crochets ou bâtonnets de bois en guise de supports.

Percez (mèche à bois) et à y être, percez les trous au mur dans lesquels vous placerez les fixations de la planche.

Installez vos supports (crochets) sur la planche et assurez-vous de leur solidité. Ils doivent être bien enfoncés dans la planche.

Enfin, fixez votre planche au mur, reculez d’un pas et admirez votre porte-outil de jardin parfaitement adapté à votre matériel de jardinage et votre espace.

Ne reste plus qu’à accrocher les outils de jardinage en question 😊

Matériel :

Une planche de la longueur souhaitée.

Des crochets ou supports pour les outils.

Des vis de fixation.

Outils :

Une perceuse

Une scie

Des vis à bois

Un marteau

Un feutre

Mais encore…

  • Saviez-vous qu’un couvercle en métal suspendu au mur peut faire un excellent rangement du petit outillage comme le plantoir, la serfouette, etc… ?

Comment ? En fixant simplement les outils avec des aimants, ou en les clipsant entre des clous.

Plus le diamètre du couvercle sera large, plus vous pourrez ranger d’outils.

  • Que faites-vous de vos bottes une fois votre séance de jardinage terminée ?

Ne les jetez plus dans un coin, fabriquez-vous un support pour les suspendre à l’aide de pinces à linge.

L’avantage ? Si vous avez jardiné sous la pluie ou même dans l’humidité, vos bottes sècheront plus vite.

  • Avez-vous remarqué que la plupart des outils ont à l’extrémité de leur manche en bois un trou ?

Tout simplement pour y insérer une ficelle et les suspendre par la suite. Et même si les vôtres n’en possèdent pas, rien ne vous empêche de faire les trous vous-même. Vous pouvez enfin faire l’achat de clips de fixation et de supports muraux afin de les suspendre au mur.

  • Les grilles de jardin ou treillis représentent une alternative bon marché et efficace

En les fixant sur des tasseaux de bois et en y rajoutant des crochets, vous organisez proprement le rangement mural de votre petit outillage.

L’idée reste valable pour ce qui est panneau perforé ainsi que les étagères en lattes de bois équipées elles-aussi de crochets.

Les casiers à bouteilles

En les fixant au mur, voilà un système de rangement personnel assez efficace : vous pouvez y ranger tout le petit outillage propre au jardinage comme les transplantoirs, fourches à désherber, griffe, cisailles à haie, sécateur, grattoir, grelinette, balais, scies, arrosoir, sarcloir, ciseaux, couteaux, tournevis, cisaille à gazon, tuyau d’arrosage, etc…

Vous aimerez aussi

Laissez un commentaire