Quelle essence pour une débroussailleuse ?

par Gael
0 commentaire
Débroussailleuse

QUELLE ESSENCE POUR UNE DEBROUSSAILLEUSE ?

Débroussailleuses à batterie, vous avez fait votre choix : vous vous êtes décidé pour un modèle thermique.

A la différence des autres modèles, la débroussailleuse thermique nécessite d’être alimentée en carburant pour fonctionner. Ce carburant, c’est vous qui allez le fournir.

Mais attention, deux sous-groupes existent dans la catégorie motorisation thermique ; les modèles avec un moteur 2 temps et un modèle avec moteur 4 temps.

Bien sûr, les deux motorisations ont chacune leurs spécificités, notamment au niveau du carburant.

C’est ce que Swap vous propose de voir en détail afin de vous aider à choisir le carburant le mieux adapté à votre machine.

Débroussailleuses 2 temps

Ce sont les plus nombreuses sur le marché des débroussailleuses destinées au professionnels comme particuliers.

Une des particularités des moteurs 2 temps réside dans le fait qu’ils ne possèdent pas de carter d’huile. Pour assurer la lubrification des pièces, on mélange alors l’huile au carburant.

Ici encore, un nouveau choix à faire : soit vous procédez vous-même au mélange, soit vous achetez un mélange prêt-à-l ’emploi, qui se trouve facilement dans le commerce.

Si vous optez pour un mélange maison :

Utiliser TOUJOURS de l’essence sans plomb.

La SP95 ou SP98 conviennent parfaitement.

Attention néanmoins, l’essence est périssable (conservation de 3 mois maximum). Préparez alors votre mélange par petites quantités et conservez-le dans un endroit sec et frais.

Si vous préférez en revanche utiliser un carburant prêt à l’emploi :

Il en existe de nombreux et à des prix variables. On peut se les procurer fa

cilement. Swap a sélectionné la gamme Marline Premium, réputée pour la qualité de ses produits.

essence moteur 2 temps

A l’inverse du mélange maison, le mélange prêt à l’emploi se conserve beaucoup plus longtemps. (De 2 à 3 ans sans perdre ses qualités de carburant). En revanche, le prix est bien plus élevé que le mélange maison.

Débroussailleuses 4 temps

 Le moteur des débroussailleuses à 4 T est puissant mais également lourd. On le trouve du coup surtout sur les débroussailleuses sur roues.

Le moteur 4T possède néanmoins des avantages certains : bruit modéré, pollution plus limitée que les 2T, une consommation raisonnable.  

La grande différence entre moteur 2T et 4T, c’est que ce dernier est graissé en permanence.

Choix du carburant :

Les moteurs 4T fonctionnent au SP95 comme au SP98.

Si les 2 carburants conviennent, on a coutume de dire que le SP95 détonne plus difficilement. Conséquence, le moteur chauffe plus, et il entraînera une consommation plus importante qu’’avec du SP98 à charge de travail égale.

Ménagez alors votre mécanique et au regard de la différence de prix minime entre SP95 et SP98, privilégiez cette dernière.

Enfin, évitez de garder trop votre carburant : il se dégradera au bout de quelques mois (l’essence s’évente au bout de quelques semaines). Si vous le conservez dans un endroit frais, vous pouvez y rajouter un stabilisateur de carburant spécialement conçu pour les petits moteurs.

Les conséquences d’un carburant éventé peuvent être lourdes : la formation de gomme ainsi que de dépôts acides dans le carburateur peut provoquer des dégâts.

De plus, ce type de pannes ne sera pas pris en charge par la garantie du produit.

Mais allons plus loin !

Les carburants commercialisés en France sont principalement ceux autorisés par l’arrêté du 19 janvier 2016 relatif à la liste des carburants autorisés au regard des dispositions de l’article 265 ter du code des douanes.

Cet arrêté définit une liste exhaustive des produits qui peuvent être mis à la consommation et utilisés pour la carburation.

Il définit également les conditions et limites d’utilisation de ces carburants.

 La majorité des carburants distribués en France contiennent des biocarburants.

Les supercarburants SP95 et SP98

Ces carburants contiennent jusqu’à 5 % en volume d’éthanol ou 15 % en volume d’ETBE (éthyl-tert-butyl-éther) et sont compatibles avec l’intégralité du parc automobile français.

Réglementairement, ces deux carburants sont conformes à l’arrêté du 23 décembre 1999 relatif aux caractéristiques du supercarburant sans plomb. Ils correspondent l’un et l’autre à l’essence dénommée E5 au niveau européen.

L’indice d’octane recherche minimal de ces carburants est fixé à 95. Pour le SP98, les distributeurs garantissent un indice d’octane recherche minimal de 98.

Le supercarburant SP95-E10

Il contient jusqu’à 10 % en volume d’éthanol ou 22 % en volume d’ETBE.

Ses caractéristiques principales, à l’exception de sa teneur en éthanol ou équivalent, sont identiques à celles du supercarburant SP 95.

Nous déconseillons fortement d’utiliser ce carburant pour alimenter les débroussailleuses thermiques.

En effet, l’éthanol n’est pas à proprement parlé un produit corrosif, mais il est hydrophile. C’est-à-dire qu’il attire les molécules d’eau qui elles sont corrosives.

Le SP95-E10 a donc la capacité d’être corrosif pour les joints.

L’essence alkylate

L’essence propre par excellence ! C’est un carburant de synthèse obtenu à partir du pétrole. 10 composants pour l’élaborer quand il n’en faut pas moins de 350 pour produire l’essence ordinaire. Pas de toluène, soufre, hydrocarbures aromatiques, solvants…et quasiment aucune trace de benzène, classé cancérogène pour l’homme.

L’alkylate diminue de 40 % la production d’émissions polluantes, tests de résidus à l’appui.

Les essences alkyles se conservent également longtemps, de 2 à 3 ans. L’absence de solvants réduit les pannes mécaniques dues au parcours de l’essence dans le moteur.

Mais l’alkylate n’est pas exempt d’inconvénients : son raffinage reste rare, ce qui fait de ce carburant un produit onéreux et plus cher (X4 voire X5) que l’essence sans plomb.

C’est pourtant celui que nous recommandons le plus, si on ne prend en compte que ses qualités intrinsèques.

Vous aimerez aussi

Laissez un commentaire