Quelle ponceuse pour quel usage ?

par Gael
0 commentaire
Homme utilisant une ponceuse

Quelle ponceuse pour quel usage?

Pas de caisse à outils domestiques sans ponceuse ! Sur un marché national du bricolage pesant plus de 20 milliards d’euros annuels, cet outil électroportatif s’est taillé une jolie part du gâteau.

Les ponceuses. Plus perfectionnées, plus accessibles, financièrement et techniquement, donc plus efficaces même entre les mains des amateurs, les ponceuses ont vu leur volume de vente exploser.

L’offre est pourtant pléthorique : à bande, vibrante, orbitale, excentrique, il y en a pour tous les goûts, trop peut-être, et cette multiplication de caractéristique a tendance, il y a de quoi, à perdre le consommateur.

Comment donc en choisir ? Sur quel(s) critère(s), pour quel usage et pour en faire exactement quoi ?

Questions utiles avant toute acquisition, auxquelles Swap se fait un plaisir de répondre afin que vous fassiez vos achats en toute connaissance de cause.

A quoi sert une ponceuse ?

Commençons par l’essentiel : sait-on exactement à quoi sert une ponceuse ?

 A poncer, c’est-à-dire à décaper ou à polir une surface. Concrètement, cela signifie que si je veux enlever de la peinture d’une surface, que ce soit un mur, un meuble, une porte, je peux l’utiliser. Si je veux polir un plafond, ponceuse. Aplanir la surface d’un meuble en bois, égaliser une porte, ponceuse encore. La ponceuse va intervenir dans la plupart des travaux dit de surfaçage.

On distingue comme pour beaucoup d’outils 2 catégories, celle dédiée aux pros et à l’industrie, celle dédiée au bricolage domestique. Dans cet article, nous allons nous intéresser essentiellement à cette seconde catégorie

La plupart de ces ponceuses électriques ont un mécanisme de fonctionnement relativement simple : du papier abrasif est fixé à un plateau. Le ponçage (mouvements du plateau) est alors actionné par un moteur électrique intégré dont la puissance, d’un modèle à l’autre, varie.

Bien sûr, au regard des domaines d’applications, va correspondre un type de ponceuse.

ponceuse

Les différents modèles de ponceuses

Les ponceuses excentriques

Elle effectue à la fois des mouvements excentriques et des mouvements circulaires. On la nomme également ponceuse orbitale.

 Elle est équipée d’une semelle en caoutchouc souple. Cette souplesse va offrir de nombreux champs d’application puisqu’elle va aussi bien pouvoir être utilisée sur des surfaces planes comme sur des surfaces courbes.

Carrosseries, travaux préparatoires à la pose de produits comme le vernis ou la peinture, la ponceuse excentrique combine polyvalence avec performance tout en permettant un travail de finition de grande précision.

Papier abrasif à gros grains pour éliminer la matière.

Papier abrasif à grains fins pour les finitions.

Les ponceuses vibrantes classiques

A la différence de la ponceuse excentrique / ponceuse orbitale que nous venons de voir, la ponceuse vibrante déteste les surfaces non planes.

La ponceuse vibrante va produire des vibrations au niveau du plateau, ce qui génère un ponçage en douceur, parfaitement homogène et sans griffures.

La ponceuse vibrante est dotée d’une semelle rectangulaire qui va effectuer des mouvements circulaires extrêmement rapides, en moyenne 10.000 tr/mn.

Pour égaliser et/ou lisser le bois avant vernissage, pour les finitions comme sur des surfaces planes de superficie raisonnable, elle est la ponceuse idéale.

En revanche, elle ne sera pas la plus adaptée pour poncer des matières susceptibles de s’échauffer comme la colle, le vernis.

Les ponceuses à bande

Plus puissante, plus bruyante, la ponceuse à bande est adaptée aux travaux sur grandes surfaces.

Plus lourde également, la ponceuse à bandes n’est pas la plus adaptée aux travaux de précision. Et du fait de sa grande capacité d’enlèvement, elle génère beaucoup de poussières qui à la longue peuvent s’avérer nocives pour la santé.

Elle est en revanche parfaitement adaptée aux travaux sur surfaces de grande superficie comme les parquets, sols en bois, plancher, cloisons en bois, etc… pour dégrossir et aplanir le bois ou encore décaper d’anciennes couches de peinture.

On appelle cette ponceuse « à bande » car elle est composée de 2 rouleaux parallèles sur lesquels sont fixés des bandes de papier abrasif. Ce sont ces bandes, entrainées par un mouvement rotatif, qui poncent à chaque passage de l’outil électroportatif.

Attention, le ponçage est très efficace et peut si on ne maîtrise pas l’outil raboter sérieusement la surface ou l’objet travaillé.

Abrasif à grain moyen pour dégrossir

Abrasif à grain fin pour finaliser le ponçage.

Les fonctionnalités importantes

Avec ou sans fil ?

Oui, une ponceuse électrique peut être avec ou sans fil.

Le nombre d’outils électroportatifs alimentés par une voire deux batteries ne cesse d’augmenter. Ce qui va orienter votre choix, c’est l’utilisation que vous comptez faire de votre ponceuse.

Pour de petites réparations, autrement dit pour des interventions limitées dans le temps, une ponceuse sans fil peut faite parfaitement l’affaire. La plupart des outils sans fil sont aujourd’hui alimentés par des batteries Li-ion rechargeables, les plus performantes du marché actuel.

Les menus travaux ne nécessitent pas forcément une très forte puissante, et celle générée par les batteries s’acquittent désormais parfaitement de leurs tâches domestiques. A vous de jeter un œil sur l’autonomie annoncée par le constructeur ainsi que le temps de chargement. Mais en en règle générale, les bricoleurs apprécient la liberté qu’offrent ces outils sans fil.

Néanmoins, si vous êtes amené à poncer régulièrement et sur des surfaces larges, privilégiez un modèle filaire. Ce dernier supportera mieux les travaux de longue durée, comme la rénovation d’un parquet, d’une poutre de soutènement, de portes et volets et vous pourrez travailler sans interruption.

Avec ou sans système d’aspiration intégré ?

Il existe des ponceuses qui sont dotées d’un sac récupérateur intégré afin de limiter la propagation de poussières dans la pièce.

On constate également la présence de petits trous au niveau du plateau et des bandes abrasives, prévus pour assurer l’aspiration.

Il existe également une autre catégorie, équipé d’un connecteur (système de raccordement) spécial aspirateur, assez pratique en cas de travaux importants.

N’oubliez que les poussières engendrées par le ponçage sont le plus souvent constituées de particules sèches nocives pour votre système respiratoire.

Donc quel que soit le système qui vous convient, ne négligez pas l’importance de travailler dans un environnement sain et dépourvu de particules en suspens qu’il est préférable de ne pas inhaler.

Avec ou sans variateur de vitesses ?

Destiné à réguler automatiquement la cadence du moteur de la ponceuse, le variateur permet de travailler efficacement en fonction de la nature des travaux, soit à vitesse élevée, soit à vitesse basse.

En effet, la vitesse ne sera pas la même selon que vous devez dégrossir une large surface en bois ou finaliser le ponçage extrêmement précis d’une partie fragile d’un meuble.

Le variateur de puissance sera alors réellement utile s’il vous faut adapter la puissance à votre travail à effectuer.

Avec ou sans poignée ergonomique ?

Par ergonomie, on entend le confort d’utilisation de la ponceuse, plus ou moins facile à utiliser et rapide à prendre en main.

Poncer au sol, au plafond, au mur, ou meuble requiert de se positionner à chaque fois différemment. Il est donc nécessaire de de porter une véritable attention à l’ergonomie de votre ponceuse et de vous assurer un confort de travail en en fonction des postures que vous adopterez. Perche pour travaux en hauteur, double poignée pour surface verticale, etc….

Avec ou sans poids ?

Le poids de la ponceuse est un critère évidemment essentiel. Vous serez rarement enthousiaste à l’idée de bricoler avec une ponceuse qui pèse un âne mort…difficile à transporter et à manipuler.

Mais la plupart des modèles destinés au bricolage sont aujourd’hui faciles à transporter et à utiliser. Attention à l’inverse à ne pas vous équiper d’outils trop légers. Assurez-vous au moment de l’acquisition de la qualité de votre outil, car sa longévité et sa durabilité en dépendent

Avec ou sans fixations auto-grippantes ?

Sans hésiter oui, pour les bricoleurs débutants ou amateurs.  Les ponceuses dotées de ce type de fixations sont plus simples à préparer que les modèles qui en sont dépourvus.

Si ce n’est pas l’unique critère à prendre en compte, il possède néanmoins son poids au moment.

Avec ou sans puissance ?

Bien sûr, un moteur qui génère de la puissance est souvent un moteur qui permet à son outil d’exécuter rapidement les tâches qui lui incombent.

Pour autant, on ne doit pas rechercher systématiquement l’outil équipé du moteur le plus puissant. Surtout si l’usage de votre ponceuse est occasionnel et essentiellement destiné à des menus travaux de bricolage.

Sur ce type de petits travaux de bricolage, privilégiez les petits gabarits, plus propices aux travaux de finitions ou de légers dégrossissements.

Avec ou sans système anti-vibrations ?

Une ponceuse dotée d’un système anti-vibrations va généralement offrir un plus grand confort d’utilisation que les modèles qui en sont dépourvus. Qui plus est, ce système permet un ponçage homogène.

La disponibilité des pièces de rechange.

Plus eco-friendly que jamais et à une époque où on cherche plus à réparer qu’à changer, la disponibilité des pièces détachées devient un critère quasi-incontournable.

Assurez-vous alors auprès du distributeur voire du fabricant que vous pourrez en cas de panne vous les procurer sans difficulté.

Je dois poncer….

  • un mur

Murs comme pour les plafonds, privilégiez les ponceuses murales, ou ponceuses girafes. La perche télescopique apporte un confort réel, en termes d’endurance comme en termes de sécurité. En effet, avec une ponceuse girafe plus besoin d’escabeau, donc plus de risque de (mauvaise) chute. A ne pas négligez, donc.

  • du bois

Pour le bois, le choix de la ponceuse est large : excentrique, vibrante, orbitale, etc… C’est plutôt le grain du papier abrasif qui décidera du modèle. Le bois tant une matière tendre, choisissez du grain gros pour dégrossir, du grain fin pour les finitions.

  • un meuble

Les meubles offrent la plupart du temps des recoins, angles, plateaux, bref, des surfaces variées. C’est donc naturellement une ponceuse polyvalente la mieux adaptée, telle les ponceuses vibrantes. Elles seront plus précises et plus maniables que les ponceuses à bande.

  • du placo

Les ponceuses murales ont été conçues pour une utilisation verticale. Donc pas d’hésitation, attention néanmoins au poids qui peut entraîner une véritable fatigue musculaire. Les modèles les plus légers peuvent avouer un poids de 2.5 kg uniquement

  • du béton

Le mieux bien sûr est d’utiliser une ponceuse à béton, conçue spécialement pour.

  • du parquet

Pour réaliser une rénovation complète d’un parquet, utilisez une ponceuse à bandes. On vous conseille un abrasif à gros grains.

Comment choisir le grain de mon papier abrasif ?

Le choix du grain est évidemment important. Gardez à l’esprit que :

Grain gros = beaucoup de matière enlevée + risques de marques (sur le support)

Grain petit = peu de matière enlevée + support lisse

Conclusion, un ponçage idéal implique l’utilisation de différents grains, dont les actions sont répertoriées dans le tableau ci-dessous

QUALITEGROSMOYENFINSUPER FIN
GRAIN POUR…24-5060-80100-120150-240320-600800-1200
Décaper / DégrossirOUI     
Ponçage rapide OUI    
Commencer les finitions  OUI   
Terminer les finitions   OUI  
Finitions poussées (eau conseillée)    OUI 
Décapage peintures et laques (eau impérativement)     OUI

Entretenir sa ponceuse

Plus vous prendrez soin de votre ponceuse, plus elle durera dans le temps. Pour ce faire, ôtez l’abrasif après chaque utilisation, et nettoyez le disque. Nettoyez également les sorties et le moteur sera ainsi préservé.

Vous aimerez aussi

Laissez un commentaire